artiste


artiste

artiste [ artist ] n. et adj.
• 1395; lat. médiév. et it. artista, du lat. ars art
I N.
1Vx Personne qui pratiquait un métier, une technique difficile. art (I, 4o). Mod. et iron. Un artiste capillaire : un grand coiffeur. Un artiste culinaire : un grand cuisinier.
2(1752 « écrivain ») Mod. Personne qui se voue à l'expression du beau, pratique les beaux-arts, l'art (II). L'inspiration, la sensibilité de l'artiste. Cette pianiste est une grande artiste. « des artistes, c'est-à-dire des hommes qui se sont voués à l'expression de l'art » (Baudelaire). « Les grands artistes n'ont pas de patrie » (Musset).
3Créateur d'une œuvre d'art; spécialt d'une œuvre plastique. peintre; dessinateur, graveur; sculpteur; architecte. L'artiste et ses œuvres. Artiste peintre (opposé à peintre en bâtiment).
4(1753) Personne qui interprète une œuvre musicale ou théâtrale (opposé à auteur, compositeur, écrivain). acteur, comédien, interprète, musicien; exécutant. Entrée des artistes. Pop. Un, une artiste célèbre. star, vedette. La vie d'artiste. bohème.
5Fam. Fantaisiste. Salut, l'artiste !
II Adj. (1601 « artistique »; repris 1807)
1Qui a le sentiment de la beauté, le goût des beaux-arts. Elle est née artiste. « Ces lambeaux d'habillement que ce peuple artiste drape encore avec art » (Mme de Staël).
2Littér. et péj. Le style artiste (expression des Goncourt pour qualifier la prose symboliste).

artiste nom (latin médiéval artista, du latin classique ars, artis, art) Personne qui exerce professionnellement un des beaux-arts ou, à un niveau supérieur à celui de l'artisanat, un des arts appliqués. Vieux. Personne dont le mode de vie s'écarte délibérément de celui de la bourgeoisie ; non-conformiste, marginal. Personne qui a le sens de la beauté et est capable de créer une œuvre d'art : Une sensibilité d'artiste. Personne qui interprète des œuvres théâtrales, cinématographiques, musicales ou chorégraphiques : Artiste dramatique. Personne qui fait quelque chose avec beaucoup d'habileté, selon les règles de l'art : Travail d'artiste. Familier. Bon à rien, fantaisiste. ● artiste (citations) nom (latin médiéval artista, du latin classique ars, artis, art) Émile Chartier, dit Alain Mortagne-au-Perche 1868-Le Vésinet 1951 L'erreur propre aux artistes est de croire qu'ils trouveront mieux en méditant qu'en essayant […] Ce qu'on voulait faire, c'est en le faisant qu'on le découvre. Avec Balzac Gallimard Émile Augier Valence, Drôme, 1820-Paris 1889 Académie française, 1857 Qu'on protège les arts, bien ! mais les artistes, non… ce sont tous des fainéants et des débauchés ! Le Gendre de M. Poirier, I, 6, Poirier Michel Lévy Charles Baudelaire Paris 1821-Paris 1867 Il est une chose mille fois plus dangereuse que le bourgeois, c'est l'artiste bourgeois. Curiosités esthétiques Roger Caillois Reims 1913-Paris 1978 Académie française, 1971 L'artiste qui abdique le privilège de la création délibérée pour favoriser et capter de divines surprises ne parvient qu'à produire de l'accidentel. Cases d'un échiquier Gallimard Jean Cocteau Maisons-Laffitte 1889-Milly-la-Forêt 1963 Académie française, 1955 Il faut être un homme vivant et un artiste posthume. Le Rappel à l'ordre Stock Jean Cocteau Maisons-Laffitte 1889-Milly-la-Forêt 1963 Académie française, 1955 Un artiste original ne peut pas copier. Il n'a donc qu'à copier pour être original. Le Rappel à l'ordre Stock Léon-Paul Fargue Paris 1876-Paris 1947 L'artiste contient l'intellectuel. La réciproque est rarement vraie. Sous la lampe Gallimard Gustave Flaubert Rouen 1821-Croisset, près de Rouen, 1880 Académie française, 1880 L'artiste doit s'arranger de façon à faire croire à la postérité qu'il n'a pas vécu. Correspondance, 1842 Jean Grenier Paris 1898-Dreux 1971 C'est l'accident qui fait l'artiste. Lexique Gallimard José Maria de Heredia La Fortuna, près de Santiago de Cuba, 1842-château de Bourdonné, près de Houdan, 1905 Académie française, 1894 Pour l'artiste scrupuleux, l'œuvre réalisée, quelle qu'en puisse être la valeur, n'est jamais que la scorie de son rêve. Notice sur le sculpteur Ernest Christophe, in les Lettres et les Arts (1886) Max Jacob Quimper 1876-Drancy 1944 C'est au moment où l'on triche pour le beau que l'on est artiste. Art poétique Émile-Paul Pierre Jean Jouve Arras 1887-Paris 1976 Un artiste n'est comptable que devant lui-même. En miroir Mercure de France François Mauriac Bordeaux 1885-Paris 1970 Académie française, 1933 L'artiste est menteur, mais l'art est vérité ! Bloc-notes, I Flammarion Néron, en latin Lucius Domitius Claudius Nero, empereur romain Antium 37 après J.-C.-Rome 68 Quel artiste périt avec moi ! Qualis artifex pereo ! Cité par Suétone dans Vies des douze Césars, Néron, XLIV Commentaire L'une des dernières exclamations de Néron en fuite, avant d'être tué par un affranchi. Hugo von Hofmannsthal Vienne 1874-Rodaun, près de Vienne, 1929 Seuls les artistes et les enfants voient la vie telle qu'elle est. Nur Künstler und Kinder sehen das Leben wie es ist. Le Livre de Peter Altenberg Gotthold Ephraim Lessing Kamenz, Saxe, 1729-Brunswick 1781 On ne fait vraiment l'éloge d'un artiste que quand on parle assez de son œuvre pour oublier de louer sa personne. Man lobt den Künstler dann erst recht wenn man über sein Werk sein Lob vergißt. Emilia Galotti Charles Langbridge Morgan Bromley, Kent, 1894-Londres 1958 L'art est un message de réalité qui ne peut être exprimé en d'autres termes. Dans ce sens, un artiste est un envoyé des dieux et, pour cette raison, ne saurait transmettre leur mandat qu'en sa propre langue. Art is news of reality not to be expressed in other terms. In this sense, an artist is a messenger of the gods, and for this reason cannot explain their message in a tongue other than his own. Portrait dans un Miroir, II Ezra Loomis Pound Hailey, Idaho, 1885-Venise 1972 Les artistes sont les antennes de la race. Artists are the antennae of the race. How to Read, I, 8artiste (expressions) nom (latin médiéval artista, du latin classique ars, artis, art) Familier. Artiste capillaire, coiffeur. Entrée des artistes, entrée spécialement réservée aux artistes, au personnel, dans une salle de spectacle. Représentation, vue d'artiste, dessin, schéma fidèle aux spécifications techniques d'un objet, d'un ensemble, etc., dont la fabrication est à l'étude ou en cours. ● artiste (synonymes) nom (latin médiéval artista, du latin classique ars, artis, art) Personne qui interprète des œuvres théâtrales, cinématographiques, musicales ou chorégraphiques
Synonymes :
- comédien
- interprète
Personne qui fait quelque chose avec beaucoup d'habileté, selon les règles...
Synonymes :
artiste adjectif Qui a le sentiment du beau, le goût de l'art : Un milieu artiste.artiste (expressions) adjectif Écriture artiste, expression inventée par les frères Goncourt pour désigner un style proche de l'impressionnisme et qui use de substantifs abstraits et d'épithètes rares. ● artiste (synonymes) adjectif Qui a le sentiment du beau, le goÛt de l'art
Synonymes :
- bohème

artiste
n.
d1./d Personne qui pratique un art, créateur dans le domaine des arts. Artiste peintre.
|| Par ext. Artiste capillaire, culinaire.
d2./d Interprète d'oeuvres musicales, théâtrales, cinématographiques, etc.
d3./d Souvent péjor. C'est un artiste, un bohème, un fantaisiste.

⇒ARTISTE, subst. et adj.
I.— Emploi subst. Celui, celle qui cultive un art, qui pratique un des beaux-arts.
A.— Artisan qui excelle dans son travail, qui a acquis une technique, une maîtrise d'exécution, un savoir-faire qui lui permet de reproduire habilement un modèle ou même d'en inventer de nouveaux :
1. Il y a un artiste ici, c'est l'horloger. Il fait des jardins qu'on met sous globe. Celui que j'ai observé avait une rivière en verre, avec des bateaux en papier peint découpé, des arbres en branches de corail, un terrain en toutes sortes de pierres, un kiosque qui a pour base des grenats collés et pour toit un oursin.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1860, p. 735.
2. Il reste à dire maintenant en quoi l'artiste diffère de l'artisan. Toutes les fois que l'idée précède et règle l'exécution, c'est industrie. Et encore est-il vrai que l'œuvre souvent, même dans l'industrie, redresse l'idée en ce sens que l'artisan trouve mieux qu'il n'avait pensé dès qu'il essaye; en cela il est artiste, mais par éclairs. Toujours est-il que la représentation d'une idée dans une chose, je dis même d'une idée bien définie comme le dessin d'une maison, est œuvre mécanique seulement, en ce sens qu'une machine bien réglée d'abord ferait l'œuvre à mille exemplaires.
ALAIN, Système des beaux-arts, 1920, p. 36.
3. J'appelle artiste celui qui crée des formes... et artisan celui qui les reproduit, quel que soit l'agrément ou l'imposture de son artisanat.
MALRAUX, Les Voix du silence, 1951, p. 308.
SYNT. Artiste-ouvrier; artiste céramiste, émailleur, graveur, serrurier, verrier; artiste adroit, habile, ingénieux, expert, savant, industrieux, laborieux, méticuleux, scrupuleux. P. ext., plais. Un artiste capillaire (un grand coiffeur); un artiste culinaire (un excellent cuisinier).
Pop. ou arg. ,,Dans le jargon des ouvriers : camarade, compagnon.`` (G. FUSTIER, Suppl. au dict. de la langue verte d'A. Delvau, 1883, p. 495). ,,Cadavre exposé à la Morgue... « ... les cadavres que les affreux gavroches, habitués de ce lugubre théâtre, appellent les artistes... » (Du Boisgobey, Le fils de Monsieur Lecoq).`` (G. FUSTIER, Suppl. au dict. de la langue verte d'A. Delvau, 1889, p. 507). ,,Femme galante, prostituée, (qui travaille en chambre).`` (NOUGUIER, Notes manuscrites interfoliées au dict. de Delesalle, 1900, p. 18).
♦ Préparateur dans un laboratoire de chimie :
4. [École polytechnique, 1794 :] L'instituteur de physique générale et les trois instituteurs de chimie avaient chacun... « un artiste » pour faire les préparations... Il y avait, en outre, un artiste pour les instruments de mathématiques et de physique, un autre pour les instruments de verre.
G. CLARIS, Notre École polytechnique, 1895, p. 144.
B.— Celui qui est capable de transposer les éléments de la réalité dans le cadre privilégié de son art :
5. ... la plupart des émotions sont grosses de mille sensations, sentiments ou idées qui les pénètrent : chacune d'elles est donc un état unique en son genre, indéfinissable, et il semble qu'il faudrait revivre la vie de celui qui l'éprouve pour l'embrasser dans sa complexe originalité. Pourtant l'artiste vise à nous introduire dans cette émotion si riche, si personnelle, si nouvelle, et à nous faire éprouver ce qu'il ne saurait nous faire comprendre. Il fixera donc, parmi les manifestations extérieures de son sentiment, celles que notre corps imitera machinalement, quoique légèrement, en les apercevant, de manière à nous replacer tout d'un coup dans l'indéfinissable état psychologique qui les provoqua. Ainsi tombera la barrière que le temps et l'espace interposaient entre sa conscience et la nôtre; ...
BERGSON, Essai sur les données immédiates de la conscience, 1889, p. 26.
6. ... pendant que durait la première période, l'artiste a peu à peu dégagé la loi, la formule de son don inconscient. Il sait quelles situations, s'il est romancier, quels paysages, s'il est peintre, lui fournissent la matière, indifférente en soi, mais nécessaire à ses recherches, comme serait un laboratoire ou un atelier. Il sait qu'il a fait ses chefs-d'œuvre avec des effets de lumière atténuée, avec des remords modifiant l'idée d'une faute, avec des femmes posées sous les arbres ou à demi plongées dans l'eau comme des statues.
PROUST, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, 1918, p. 851.
7. Ce chant, différent de celui des autres, semblable à tous les siens, où Vinteuil l'avait-il appris, entendu? Chaque artiste semble ainsi comme le citoyen d'une patrie inconnue, oubliée de lui-même, différente de celle d'où viendra, appareillant pour la terre, un autre grand artiste.
PROUST, La Prisonnière, 1922, p. 257.
8. Le cerveau humain, qui contient toutes nos images, évolue, se modifie, comme toute chose, et son mouvement produit naturellement des formes neuves, mais neuves dans la même mesure que les choses produites par le temps. Les artistes les plus personnels n'ont pas créé un monde de toutes pièces, ils ont reflété à leur manière le monde qui les entourait. L'œuvre de Dante ou celle de Gœthe n'est pas un simple miroir, mais l'élément irréductible d'originalité qu'elle contient n'a rien qui dépasse les forces ordinaires de la nature.
RUYER, Esquisse d'une philos. de la struct., 1930, p. 181.
SYNT. Artiste peintre, sculpteur, écrivain, comédien; artiste éminent, inimitable, fantaisiste, extravagant, grotesque, diplômé, lauréat; artiste-né; la loge, le foyer, le bal des artistes; les artistes primitifs, médiévaux, modernes; les artistes du dimanche, d'avant-garde, de l'opéra; encourager, protéger, glorifier les artistes.
Rem. En parlant d'un type de vie partic., d'une mentalité, d'un certain aspect extérieur :
9. ... je serai riche, je voyagerai, j'aurai une vie d'amour et de poésie, une vie d'artiste. J'irai avec elle en Espagne, en Italie, en Grèce; je veux voir, avec elle, briller les étoiles sur une mer bleue, respirant l'odeur des orangers et touchant à sa chevelure.
FLAUBERT, La 1re Éducation sentimentale, 1845, p. 105.
10. Je voudrais être né artiste : la solitude, l'indépendance, le soleil parmi des ruines et des chefs-d'œuvre, me conviendraient. Je n'ai aucun besoin; un morceau de pain, une cruche de l'acqua felice, me suffiraient. Ma vie a été misérablement accrochée aux buissons de ma route; heureux si j'avais été l'oiseau libre qui chante et fait son nid dans ces buissons!
CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 3, 1848, p. 421.
11. ... il [Pinelli] fut un des types les plus complets de l'artiste, tel que se le figurent les bons bourgeois, c'est-à-dire du désordre classique, de l'inspiration s'exprimant par l'inconduite et les habitudes violentes.
BAUDELAIRE, Curiosités esthétiques, 1867, p. 210.
12. Le tambourinaire est maintenant un monsieur aux cheveux noirs très longs, rejetés derrière l'oreille, à l'artiste, ...
A. DAUDET, Numa Roumestan, 1881, p. 240.
13. Moi, je ne sors pas nu-tête. Je ne suis pas un hurluberlu, je ne suis pas un fantaisiste, un artiste, un esprit distingué...
G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Vue de la Terre promise, 1934, p. 24.
14. Pour ces fils de bourgeois que sont la plupart d'entre eux, c'est une façon d'être artiste, de montrer qu'on est dessalé et pas bourgeois du tout.
AYMÉ, Le Confort intellectuel, 1949, p. 72.
C.— P. ext., rare. Celui qui a du goût pour le beau, qui s'intéresse à l'art, aux beaux-arts, qui a le sens de l'art. Amateur, critique d'art :
15. L'artiste est non seulement celui ou celle qui fait profession de l'un des beaux-arts... mais aussi l'homme instruit, sensible, intellectuel, qui, sans professer un art quelconque comprend, analyse, aime l'art dans toutes ses formes.
ROUGNON 1935, p. 274.
II.— Emploi adj., plus rare.
A.— [En parlant d'une pers., de ses talents...] Qui a le talent, le don d'un artiste :
16. On se figure en Europe le peuple arabe très grave; ici il est très gai, très artiste dans sa gesticulation et son ornementation.
FLAUBERT, Correspondance, 1850, p. 149.
SYNT. Monde, peuple, femme, nature, genre, sens artiste; caractère artiste.
B.— [En parlant d'une chose] Rare. Synon. artistique :
17. ... de même elle avait pris quelque propos insignifiant de mon père, elle l'avait travaillé avec délicatesse, lui avait donné un tour, une appellation précieuse, et y enchâssant un de ses regards d'une si belle eau, nuancé d'humilité et de gratitude, elle le rendait changé en un bijou artiste, en quelque chose de « tout à fait exquis ».
PROUST, Du côté de chez Swann, 1913, p. 78.
Rem. Empl. surtout par les Goncourt dans les expr. style artiste et écriture artiste :
18. Le symbolisme fut le règne de ce qu'on appelait l'écriture artiste, et l'écriture artiste peut passer pour un héritage des Goncourt. Elle consiste dans un effort d'invention verbale perpétuellement visible, dans une volonté de laisser cet effort incorporé à la texture du style : ...
THIBAUDET, Réflexions sur la litt., 1936, p. 116.
Péjoratif :
19. Je reproche à l'autre [Marcel Schwob] d'avoir écrit des contes et non des poèmes, et quels contes! Précieux, puérils, artistes!
JACOB, Le Cornet à dés, 1923, p. 18.
PRONONC. ET ORTH. :[]. Forme pop. artisse (cf. BLOY, La Femme pauvre, 1897, p. 16).
ÉTYMOL. ET HIST.
A.— Subst. 1. 1395 « celui qui pratique un métier, artisan » (CHR. DE PISAN, Policie, LXIII, Ars. 2681 ds GDF. Compl. : Ains decherra du tout l'office d'estre homme de mestier, que les clers appellent artistes) — 1794 (Actes du Gouvernement Revolutionnaire ds QUEM.); 2. 1404 « étudiant de la faculté des Arts » (Journal de N. de Baye, I, p. 103; S.H.F. ds Fr. mod., t. 4, p. 338 : Les juenes hommes, artistes fors et apers) — 1771, Trév.; 3. 1680 (RICH. : Artiste. Ouvrier qui travaille avec esprit et art); cf. 1788 (MERCIER, Tableau de Paris, XII, 7, 179 ds Fr. mod., t. 23, p. 305 : Un glacier est un veritable artiste); 4. [1656 ds BL.-W.5] 1753 (Dict. des Beaux Arts, cité ds BRUNOT t. 6, p. 682, n° 4 : On donne ce nom [d'artiste] à ceux qui exercent quelqu'un des Arts liberaux et singulierement aux Peintres, Sculpteurs et Graveurs).
B.— Adj. 1554-56 « fait avec art » (THEVET, Cosmogr., XV, 16 ds HUG. : En la croisee duquel, à costé du chœur... se presente son tresmagnifique et artiste Monument en blanc albastre).
Empr. au lat. médiév. artista, dér. de ars : A1, anno 1282-87 : Salimbene de Adam, Chron., p. 189, 30 ds Mittellat. W. s.v.; en ce sens définitivement évincé par artisan au XVIIIe s.; pour les rapports entre ces deux mots v. artisan et BRUNOT, loc. cit.; 2 anno 1231 DENIFLE, Chartul. univ. Paris I, p. 137, n° 79 (bulla Greg. IX pap. a. 1231).
STAT. — Fréq. abs. littér. :6 804. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 6 528, b) 10 145; XXe s. : a) 13 146, b) 10 023.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — BÉL. 1957. — BRUANT 1901. — Canada 1930. — Éd. 1913. — FOULQ.-ST-JEAN 1962. — GAY t. 1 1967 [1887]. — GIRAUD 1956. — GOUG. Lang. pop. 1929, p. 76, 147. — GOUG. Mots t. 2 1966, p. 70, 71. — JOSSIER 1881. — LABORDE 1872. — LACR. 1963. — LARCH. 1880. — LEGGE (M. D.). Artiste in Middle French. Mod. Lang. R. 1950, t. 45, pp. 66-67. — LEW. 1960, p. 19, 221. — MAT. Louis-Philippe 1951, p. 65, 66, 135, 236. — MATORÉ (G.). Les Not. d'art et d'artiste à l'époque romant. R. Sc. Hum. 1951, t. 16, pp. 120-137. — NOTER-LÉC. 1912. — QUEM. 2e s. t. 1 1970, p. 6, 32. — RÉAU-ROND. 1951. — ROUGNON 1935.

artiste [aʀtist] n. et adj.
ÉTYM. 1395, « artisan »; du lat. médiéval ou de l'ital. artista; du lat. ars. → Art.
———
I N.
1 Vx. Personne pratiquant un métier, une technique difficile.
(1811, artiste en cheveux, in D. D. L.). Mod. (parfois iron.). || Un artiste capillaire : un grand coiffeur. || Un artiste culinaire : un grand cuisinier.REM. Dans ces emplois, le mot est senti comme une métaphore du sens 2.
0.1 — (…) mon mariage ne fut point heureux; M. Potain était d'une classe au-dessous de la mienne, il était artiste; je l'élevai jusqu'à moi…
— Ah ! c'était un artiste; on disait un perruquier.
— Artiste en cheveux…
Henri Monnier, Scènes populaires, I, La victime du corridor, VII, p. 272.
2 (1753). Personne qui se voue à l'expression du beau, pratique les « beaux-arts » ( Art, cit. 64), l'art. || L'inspiration, la sensibilité de l'artiste.
1 Chaque artiste saisit en son genre les beautés naturelles que ce genre comporte.
Voltaire, le Siècle de Louis XIV, 32.
2 (…) tout artiste qui se propose autre chose que le beau n'est pas un artiste (…)
Th. Gautier (→ Art, cit. 84).
3 L'immense classe des artistes, c'est-à-dire des hommes qui se sont voués à l'expression de l'art (…) celui-ci, qui s'appelle lui-même réaliste (…) Et celui-là, l'imaginatif (…)
Baudelaire, Salon de 1839, IV, « Le gouvernement de l'imagination ».
4 Où est la limite de l'inspiration à la folie, de la stupidité à l'extase ? Ne faut-il pas pour être artiste voir tout d'une façon différente de celle des autres hommes ?
Flaubert, Correspondance, t. II, p. 140.
5 Les grands artistes n'ont pas de patrie.
A. de Musset, Lorenzaccio, I, 5.
6 Si l'art n'a pas de patrie, les artistes en ont une.
Saint-Saëns, Écho de Paris, 19 sept. 1914.
7 Par opposition à l'artisan qui réalise, l'artiste est celui qui conçoit, qui invente l'œuvre d'art. Il peut d'ailleurs ne faire qu'un avec l'exécutant et réaliser ses propres conceptions sans le secours d'un praticien.
Louis Réau, Dict. d'art et d'archéologie, art. Artiste.
Créateur d'une œuvre d'art; spécialt, celui ou celle qui se consacre aux arts plastiques. Décorateur, dessinateur, graveur, peintre, sculpteur. || Le studio, l'atelier d'un artiste : le lieu où un peintre, un sculpteur travaille. || Un atelier d'artiste (désigne aussi ce lieu converti en logement).Artiste peintre : celui qui exerce l'art de la peinture, par opposition au peintre artisan ou au peintre en bâtiment.
7.1 Si avec Van Gogh nature noble j'ai eu à me louer, moi l'artiste aux lèvres scellées il n'en est pas de même avec beaucoup en Bretagne.
Paul Gauguin, Lettre à A. Fontainas, sept. 1902, 306.
7.2 Si mon manuscrit n'était pas publié je vous serais reconnaissant de l'envoyer à mon ami M. G. Daniel, artiste peintre (…)
Paul Gauguin, Lettre à A. Fontainas, sept. 1902, 305.
3 (1797, in D. D. L.). Personne qui interprète une œuvre musicale, théâtrale ou cinématographique (par opposition à auteur, compositeur, écrivain). Acteur, comédien, exécutant, interprète, musicien. || Entrée des artistes. || Un artiste en vue. Vedette. || Artiste virtuose. || Artiste dramatique. || Artiste lyrique. || Artiste de variétés.
Spécialt (en parlant d'un interprète). || Cette pianiste est une grande artiste.
8 Les acteurs sont des artistes autant et plus que les autres (…)
Barbey d'Aurevilly, le Théâtre contemporain 1870-1883, p. 137.
REM. Cet emploi marque le passage au sens 3.
8.1 Mais en revanche le théâtre m'est apparu comme une sorte de monde gelé, avec des artistes engoncés dans des gestes qui ne leur serviront désormais plus à rien, avec en l'air des intonations solides et qui retombent déjà en morceaux (…)
A. Artaud, le Théâtre et son double, La mise en scène et la métaphysique, Idées/Gallimard, p. 65-66.
(En parlant d'un style de vie particulier, sans règles). || La vie d'artiste. Bohême. || Redingote (cit. 1) à l'artiste.
REM. Alors que le mot était d'abord majoratif, dans ce sens, il est devenu désuet ou populaire : les professionnels disent comédien, le terme neutre est acteur. Elle a des photos d'artistes dans sa chambre. (Prononc. pop. ou iron. : [aʀtis]).
4 Fam. || Eh ! l'artiste. Fantaisiste.
tableau Noms de métiers.
———
II Adj. (En parlant d'une personne).
1 Qui a le sentiment du beau, le goût des arts. || Le tempérament artiste. Artistique. || Elle est née artiste. || Il n'est pas du tout artiste, c'est un béotien, un bourgeois. || « Tout homme est artiste » (→ Acteur, cit. 9, Alain).
9 Waldeck, qui est un peu artiste (…)
M. Barrès (→ Afficher, cit. 3).
10 J'aime la nature telle que les dieux l'ont faite et j'aime tant à la voir que je ne trouve pas le temps de la regarder par les yeux des autres, comme font les collectionneurs de tableaux. Je ne suis pas artiste du tout.
Pierre Louÿs, les Aventures du roi Pausole, VI.
11 L'homme qui refuse de choisir parce que tout le séduit invoque souvent sa « nature artistique ». Comme si un Dante, un Wagner, un Rodin n'avaient pas su choisir, prendre un parti et renoncer aux autres. Cet homme confond être artiste et être un artiste, ce qui est souvent le contraire.
Julien Benda, la Trahison des clercs, p. 34.
12 Mais Wilde n'oubliait jamais d'être artiste, et ne pardonnait pas à Dickens d'être humain.
Gide, Si le grain ne meurt, II, 2.
13 (…) ces lambeaux d'habillements que ce peuple artiste (le peuple napolitain) drape encore avec art, donnent quelque chose de pittoresque à la populace (…)
Mme de Staël, Corinne, XI, 2.
(Choses). || Le sens artiste découvre l'étrange qui est dans le banal (…) (Valéry, Cahiers, Pl., t. II, p. 1048).
Écriture artiste, style artiste, expressions créées et répandues par les Goncourt, reprises par la critique pour qualifier la prose symboliste (souvent péjoratif).
13.1 Maintenant, si, avec ce sens artiste, vous travaillez dans une manière artiste, si à l'idée de la forme vous ajoutez la forme de l'idée, oh ! alors, vous n'êtes plus compris du tout.
Ed. et J. de Goncourt, Journal, 1er mai 1857.
14 (Le réalisme) est venu au monde, aussi, lui, pour définir dans de l'écriture artiste, ce qui est élevé, ce qui est joli, ce qui sent bon.
Ed. de Goncourt, les Frères Zemganno, Préface, p. VII.
15 Oui, nos organes, sont les nourriciers et les maîtres du génie artiste.
Maupassant, la Vie errante, p. 24.
2 Vieilli. Qui a des goûts, des habitudes opposées à ceux des bourgeois, tout en n'appartenant pas au peuple. Bohême, étudiant.
DÉR. Artistement, artisterie, artistique, artistisme.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • artiste — ARTISTE. s. m. Celui qui travaille dans un art où le génie et la main doivent concourir, qui cultive les Arts libéraux. Un Peintre, un Architecte sont des artistes. Il se disoit autrefois plus particulièrement De ceux qui font les opérations… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • artiste — (n.) 1819 in English, from 1804 as a French word, from Fr. artiste; a reborrowing of ARTIST (Cf. artist), at first in a foreign context, later used to fill the gap after the sense of artist had become limited toward the visual arts and especially …   Etymology dictionary

  • artiste — Artiste. adj. de tout genre, Industrieux, qui travaille selon l Art. Cela part d une main artiste. Il est aussi substantif, & signifie celuy qui travaille dans un Art. Il se dit particulierement de ceux qui font les operations chimiques. Il faut… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Artiste — (La Nucía,Испания) Категория отеля: Адрес: Miramar 96, 03590 La Nucía, Испания …   Каталог отелей

  • artiste — rhyming with feast and meaning ‘a professional performer, especially a singer or dancer’, is a separate borrowing from French and not a feminine form of artist, which has the distinct meaning of someone who works in one of the fine arts. Artiste …   Modern English usage

  • Artiste — Ar*tiste , n. [F. See {Artist}.] One peculiarly dexterous and tasteful in almost any employment, as an opera dancer, a hairdresser, a cook. [1913 Webster] Note: This term should not be confounded with the English word artist. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • artiste — artist, virtuoso, adept, *expert, wizard …   New Dictionary of Synonyms

  • artiste — ► NOUN ▪ a professional entertainer, especially a singer or dancer. ORIGIN French, artist …   English terms dictionary

  • artiste — [är tēst′] n. [Fr, ARTIST] 1. ARTIST (sense 3) 2. a person very skilled in a particular occupation: often humorous or facetious …   English World dictionary

  • Artiste — Un artiste est un individu faisant (une) œuvre, cultivant ou maîtrisant un art, un savoir, une technique, et dont on remarque entre autres la créativité, la poésie, l originalité de sa production, de ses actes, de ses gestes. Ses œuvres sont… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.